]]>

23.3.06

Violences "démocratiques" de l'Unef...

Les élections étudiantes au CROUS se tenaient mercredi 22 mars 2006 dans 14 académies. Elles constituaient un excellent moyen pour les étudiants de reprendre la parole qui leur avait été confisquée par le Premier Ministre et par les nervis subversifs de la "gauche" en décomposition. Loin d’être un frein aux élections, le mouvement CPE aurait du aiguiser les enjeux des élections et conduire les jeunes à s'exprimer dans le seul cadre démocratique qui vaille, local, oganique et corporatif.
L’UNEF avait appelé à boycotter ces élections, mais le boycott s’est transformé en attaque en règle contre l'expression organique des facultés. Des violences, des vols d’urnes, des intimidations, des actes de vandalisme dans les bureaux de vote… Résumé d’une journée qui marque le point de non retour de la radicalisation des méthodes au détriment des intérêts étudiants et de la démocratie réelle, organique et participative.

9h, Ouverture des bureaux de vote dans 17 Académies en France
9h30, Nice: Première tentative avortée de vol d’urne dans le bureau de vote de la Fac de Lettres.
10h00, Limoges: Vol d’une urne.
10h50, Montpellier: Vol d’une urne par des militants UNEF à Montpellier.
11h00, St Etienne : Tentative de prise d’otage de l’ESC, soldée par un échec.
11h30, Nancy: Vol d’une urne à Fac de Sciences de Nancy 1 par les militants de l’UNEF.
11h30, La Rochelle :Vol de bulletins dans plusieurs lieux de vote.
11h40, Poitiers : Des militants UNEF tractent volontairement dans les bureaux de vote afin de les faire invalider.
11h45, Brest : Urnes volées dans l’UFR Lettres.
12h00, Tours : Ouvertures de bureaux en fac de médecine après 3 heures d’empêchement.
12h15, Brest: Urnes saccagées en Médecine, et vol des listes d’émargement.
12h30, Nancy: Une urne de plus volée à Nancy (Médecine), et une à Metz.
13h00, Brest : Urnes saccagées en Sciences, bourrage de bulletins et vol des listes d’émargement.
13h20, Orléans : Des militants UNEF dérobent plusieurs urnes.
13h25, Tours : Bourrage d’urne aux Tanneurs (Lettres) par des militants UNEF.
Vols d’Urnes, et de listes d’émargement en Fac de Droit.
13h35, Bordeaux: Troubles dans les bureaux de vote à Bordeaux 3, par des militants UNEF.
13h40, Rouen: Après avoir volé tous les extincteurs de la Fac, les militants UNEF demandent la fermeture de la fac pour non-respect des consignes de sécurité. Bourrage d’urne dans certains bureaux de vote.
13h40, La Rochelle : Bulletins volés dans un bureau de vote.
13h45, Dijon : Vol d’une urne, et des bulletins de vote à l’IUT par les leaders UNEF.
14h15, Brest: Urnes volées en Sciences, Lettres, et Médecine
14h30, Nancy: 4ème urne nancéenne volée…
14h30, Dijon : Tentative de vol des listes d’émargement Maison de l’Université
15h30, Dijon : Vol de l’isoloir à la cafétéria Lamartine.
16h05, Poitiers: Une urne du Lycée Guérin retrouvée près de la poubelle.
16h10, Poitiers : Listes d’émargement volées avec violences sur plusieurs lieux de vote.
17h00, Rennes : Urne de l’UFR Médecine vandalisée.
Le scrutin doit se dérouler jusqu’à 20h dans la plupart des académies.
(libremment inspiré de:
http://www.fage.asso.fr/news.php?piId=69)