]]>

13.4.06

Normalien ou normalisé ?

Libé, toujours Libé, mercredi 12 avril, et un normalien, mehdi ouraoui, qui veut "rénover la méritocratie"... Pour ce faire, donc : -1/ Les grands principes :"L'éducation est la première protection sociale, et la plus efficace, contre le chômage des jeunes et les inégalités... remède efficace, bien que déjà ancien, contre les peurs nées du chômage et des inégalités : l'école républicaine." Commentaire : Si l'éducation et l'école républicaine étaient des remèdes efficaces contre le chômage, ça se saurait. Sauf erreur, l'école est laïque, gratuite et obligatoire depuis le vieux jules ferry, ce qui ne nous rajeunit pas, et l'obligation scolaire jusqu'à 16 ans depuis au moins quarante ans et pourtant le chômage des jeunes s'est jamais aussi bien porté qu'aujourd'hui ! Voilà donc le genre d'affirmations que l'on entend en boucle dans toutes les bouches autorisées et qui n'est qu'une immense connerie. le chômage ne se règlera pas par l'école mais par la croissance (même si je serais plutôt favorable à une décroissance...) ou le luddisme (briser les machines) ou la ... suppression des allocs chômages qui inciteraient les gens à bosser plutôt qu'à refuser cinquante boulots pour des raisons qui souvent n'en sont pas... -2/ Le constat sans les causes : le gentil Mehdi nous explique avec plein de chiffres que 9% de nos concitoyens sont illettrés, que 20% d'une génération sort chaque année de l'école sans diplôme...etc... mais pas une seconde il ne s'interroge sur les causes. Pourquoi ? Parce qu'il lui faudrait parler des aberrations du collège unique, de la démission des parents et des enseignants, de la perte des valeurs et de l'immigration... Et tout cela, c'est clair, est tabou de chez tabou... -3/ Les solutions sans les moyens. Qu'à cela ne tienne, même si mehdi normalien ignore les causes, il ouvre quand même sa gueule sur les solutions. Les voici tout droit sorties de sa musette : "réduire à 15 le nombre d'élèves par classe... création d'un service public de soutien scolaire... allocation autonomie jeunesse... créationde coupons culture et loisirs..." Rien que ça. Et pas un mot, pas un seul petit mot sur le financement de tout ce beau programme. Allons, allons, le président de Périclès (c'est l'un de ses titres) ne saurait s'abaisser à des broutilles d'intendance...
Encore un qu'il faudra envoyer bientôt dans les rizières...