]]>

24.6.06

Le mot du jour...

"On trouve tout naturel que les républicains du temps de Napoléon III aient souhaité, en 1870, la défaite de la France; alors, pourquoi trouver honteux que Maurras, en 1940, ait souhaité la défaite de la République?"

Morand, Paul in Journal inutile 1968-1972, 16 décembre 1969

2 Comments:

At 12:58, Anonymous Normand said...

Si Maurras a souhaité la défaite de la République, il faut préciser qu'il n'a jamais souhaité la défaite de la France contre l'Allemagne en 1940.

 
At 22:16, Blogger seb2ker said...

C'est exact. Tout à fait exact.
Le sens de la "divine surprise" à été très mal compris ...
même par Morand...

mais même s'il a mal compris on ne peut s'empêcher de penser que Montherland à raison...

 

Enregistrer un commentaire

<< Home