]]>

26.7.06

Consigne de vote...

Voici une lettre de Jean-Marc G. publiée dans le courrier des lecteurs de l'hebdomadaire Rivarol : Au Teknival de Vannes, nous, fonctionnaires de police, avions reçu les ordres suivants: pas d'arrestations ni de poursuites judiciaires pour le teufeurs pris avec:
- moins d'un kilo de résine ou d'herbe de cannabis (quantité énorme, valeur marchande environ 4000 euros!),
- moins de 25 grammes d'héroïnes ou de cocaïne,
- moins de 200 cachets d'ecstazy!
Autant dire que la drogue était en vente libre. D'autre part, un service entier de l'hôpital de Vannes avait été réquisitionné pour les teufeurs pendant la durée de la manifestation. Enfin, le dernier jour à la gare de Vannes envahie par une foule de "paumés-camés" [...], des fonctionnaires ont distribué individuellement à des milliers de teufeurs des bons à représenter à la SNCF pour reprendre le train (au frais des contribuables) pour la destination qu'ils voulaient...L'Etat ayant violé la loi en passant outre la décision du tribunal administratif annulant la réquisition de l'aérodrome de Meucon pour le Teknival, il fallait que tout se passe bien...Les collègues et moi sommes écoeurés. Faites circuler au maximum, tout le monde doit savoir que Sarkozy, ce sera "Chirac en encore pire."

(via Voxgalliae)