]]>

25.7.06

Grande Jonction

2070. 12 ans après la destruction de la Métastructure qui, si elle a pacifié le monde, est parvenue à complètement machiniser l'Homme. Une seconde mutation est en cours : quelque chose se sert du néant laissé par la Métastrucuture pour le détruire. Elle le tue en attaquant le langage. En le ramenant à son degré zéro, en le convertissant en langage numérique, à une suite binaire de 0-1. L'Homme risque de mourir comme une machine, c'est le piège ultime de la technique. Seul espoir, l'attente d'une cargaison de livres. Une bibliothèque entière qui bien sûr est extrêmement menacée…
Il se passe quelque chose à Junkville, pense le garçon à la guitare, ou alors à Oméga-Blicks, enfin là-bas, là-bas au sud, là d'où vient Youri.Il se passe quelque chose dans le déversoir humain de l'ancienne cité-cosmodrome, dans le dépotoir anthropologique de ce qui fut un jour le territoir de Grande Jonction.Il se passe encore quelque chose rectifia-t-il.
Depuis quand cela dure-t-il?- Octobre. Bien sûr.- L'anniversaire de la destruction de la Méta-structure il y a douze ans, avait repris l'homme à la guitare. Tu as pu voir des cas précis de tes propres yeux ?- Oui. Deux cas la dernière semaine, c'est ce qui m'a poussé à venir te voir d'urgence.- Pourtant tu avais l'air de dire que cette fois je serais dans l'incapacité de faire quoi que ce soit.- C'est vrai. En tout cas en première analyse. Car je te l'ai dit, ce ne sont plus des machines ou des systèmes bio-embarqués qui sont la proie de la chose.


A paraître chez Albin Michel
Pour ce qui n'aiment pas lire ici... tordant!