]]>

20.9.06

Lynchage de deux policiers à Corbeil-Essones

Deux CRS ont été attaqués et blessés mardi soir vers 21h50 par des "jeunes" à Corbeil-Essonnes, dans la banlieue sud de Paris. L'officier et le chauffeur patrouillaient lorsque leur voiture banalisée a été prise pour cible par une vingtaine de délinquants de la cité des Tarterêts.

Les deux policiers sont soignés à l'hôpital d'Evry. Leur véhicule a été "sérieusement endommagé" et une enquête est en cours pour identifier leurs agresseurs.

Cet incident survient alors que Le Monde publie des extraits d'une note alarmante du préfet de Seine-Saint-Denis sur la situation du "9-3".

Extrait : "la situation du "9-3" reste explosive, un an après la crise des banlieues. Son département est toujours (...) le plus criminogène. La Seine-Saint-Denis a enregistré depuis début 2006 "une recrudescence de la délinquance peu connue jusqu'ici depuis de nombreuses années"... Quant à la réponse de la justice, il la trouve insuffisante et dénonce les défaillances notamment du tribunal de Bobigny. "Sur 1651 mineurs déférés au parquet, seuls 132 ont été écroués, ce qui donne une idée de la marge de progression que le parquet possède actuellement"... Il se préoccupe par exemple de "l'extrême jeunesse" des policiers, y compris des commissaires qui débutent parfois dans le 9-3 avant de partir dans d'autres départements. Le malaise s'installe parmi les policiers. Les jeunes souffrent du chômage et ils sont fortement "travaillés par l'islam", "sans doute le plus intégriste", avertit le préfet."

(sources : Le Monde et L'Express)

L'AFe tient à manifester sa solidarité à l'égard des forces de l'ordre confrontées à la montée d'une délinquance généralisée, prodrome d'une possible "guerre civile" de basse intensité, souvent seules face aux résultats de trentes ans d'incurie politique démocratique, portée par une oligarchie philocriminelle et immigrationniste.

Profitons de ce message également pour rappeller à la police qu'elle est la gardienne du désordre établi au sommet de l'Etat, et que des racailles il y en a plein les ministères : Alors au boulot!