]]>

14.9.06

Sarkozy : Voilà l’ennemi

Nombre de Français de droite s’illusionnent sur le plus que probable candidat de l’UMP à la prochaine élection présidentielle: Nous savons bien, à l’Action française, qu’il n’y a pas de bon gouvernement républicain et que ce pseudo homme providentiel décevra ses électeurs comme Chirac a déçu les siens. A quoi servira de remplacer un système Chirac par un système Sarkozy ? Sarkozy est atlantiste alors que les Etats-Unis ne cessent de vouloir détruire nos positions à travers la planète (francophonie, DOM-TOM, influence française...). Sarkozy est européiste alors que l’Union bruxelloise aliène notre souveraineté. Sarkozy est ultra-libéral alors que le libéralisme répugne à l’esprit français. Au lieu de s’attaquer aux causes sociales de l’insécurité (urbanisme, immigration massive, patrons ayant recours au travail clandestin...), il y répond par de simples mesures policières et plus grave régularise massivement des clandestins et prône la discrimination positive.

Démagogie, idéologie, irresponsabilité : la politique de l’actuel ministre de l’intérieur est en tout point opposée à l’intérêt national. Tout français conséquent aura à coeur de la combattre.

8 Comments:

At 17:54, Anonymous Anonyme said...

Vouis avez raison sur beaucoup de points, mais que proposez-vous?
De faire élire Mme Royale...
Ce ne sera guère mieux!

Même si c'est vrai que le mondilaisme, qui résume les idées de monsieur Sarkozy entre en opposition frontale avec les intérêts de la France, je me demande que faire?

 
At 19:41, Anonymous PV said...

que faire ? rejoindre les camelots du roi ! :-)

 
At 12:15, Anonymous Anonyme said...

je vous remercie infiniment les gars, j'étais en train de discuter avec un jeune ump pas trop con (il ne croyait pas au clivage droite gauche et était prêt à s'intéresser à nous), je lui propose de se ballader sur le blog, et bizarrement il ne plus jamais écrit. merci, je suis sûre qu'on va beaucoup recruter comme ça!

 
At 22:27, Anonymous PV said...

Bonjour,

Ca serait bien déjà de ne pas poster en "anonyme" pour qu'on sache au moins avec qui on "dialogue"... (cette remarque vaut pour tout le monde).
Bon sinon ç'est quoi exactement le problème, l'article sur Sarkozy ? Parce que ça fait deux jours qu'il a été posté...peut-être que votre ami ne vous a pas encore répondu...
De plus, qu'y a-t-il à remettre fondamentalement en cause dans cet article ? Ne sont-ce pas des faits avérés ?
Maintenant si c'est le "voilà l'ennemi" qui vous chagrine. Je ne pense pas que dans l'esprit de son auteur, ce titre signifiait qu'il n'y avait qu'un seul "enemi" parmis les candidats et les politiciens professionnels, suivez mon regard... ;-)
A toutes fins utiles, je rappelle qu'en tant que royalistes c'est bien le système même que nous remettons en cause, c'est-à-dire les institutions. La personne des dirigeants est secondaire.

 
At 11:37, Anonymous marie said...

désolée pour l'anonymat, c'était plus pour éviter de prolonger cette discussion indéfiniment (elle a déjà eu lieu, et je n'ai pas trop de temps) que pour rester cachée. donc, on se connaît, pv, puisque j'étais au camp.
ceci dit, cela m'a énervée particulièrement ce jour là à cause de ce type qui avait vraiment l'air intéressé, mais de manière générale, je trouve justement que nous avons trop tendance à désigner sarkosy comme "l'ennemi", avant la république. je te concède que c'est un politicien de chez politicien (remarque, ségolène aussi) mais il ne régularise pas "massivement" les clandestins, et s'il fait la sécurité de façon inutile ( la faute à qui? la république!) et pour faire son show, il la fait au passage. ce que je veux dire, c'est qu'il est assez fin (si,si) pour promettre ce qu'il sait pertinemment utile pour se faire élire et qu'il fera ce qu'il dit, juste pour conserver ces voix là. ça, c'est personnel. l'important pour moi, c'est qu'on dénonce la république dans son ensemble et qu'on ne rentre pas dans le débat des présidentielles avec nos arguments personnels.le résultat est pourri d'avance, arrangeons nous pour le rendre provisoire.

 
At 23:12, Anonymous Lafarge said...

J'étais vendredi soir avec un bon nombre de militants Jeunes pop' tous aussi remontés contre Sarkozy les uns ou les autres qu'ils syupportent Boutin, Longuet, Millon, Juppé... Affligés par l'UDT de Marseille ils expliquaient que Sarko voulait réduire l'UMP a des Pom-Pom Girls et à des supporters débiles...
De toute façon ce type ne sera jamais président...

 
At 01:27, Anonymous pv said...

Il faut dire à ton camarade "jeune pop" que l'on sera tjrs disponible à Paris et éventuellement en province ou via internet pour lui expliquer le pourquoi du comment.Nous n'avons pas de haine particulière envers Sarko. Mais en l'occurrence on ne peut oublier... les FAITS, qui sont têtus... Sarkozy nous claironnait il y a quelques mois qu'il allait nettoyer les quartiers sensibles au karsher et nous "débarasser de la racaille" (sic!). On attend encore... Il nous disait aussi que les clandestins avaient vocation à rentrer chez eux, et finalement on leur file des chambres à l'hôtel pour certains, des papiers à tour de bras pour d'autres (et OUI il y a bien régularisation MASSIVE).
Il nous disait vouloir lutter contre l'insécurité et l'immigration: il a fait supprimer la double peine (expulsion des étrangers délinquants après la peine de prison).
Alors il n'est certes pas le seul coupable, loin de là, puisque c'est le système même le responsable. Mais étant le personnage le plus en vue, et celui qui risque de PROLONGER LA VIE DE LA REPUBLIQUE AGONISANTE en se positionnant comme homme providentiel et jouant de ses grandes qualités (que personne ne nie), il est normal que l'on ne se prive pas de l'attaquer.
Salutations ;-)

 
At 09:35, Anonymous Anonyme said...

Ce qui fait le succès de Sarko, c'est sa capacité à réussir... Les français ne suppoortent plus les "perdants". Quand il s'adresse à eux , ils ont l'impresssion que le vent souffle à nouveau dans le sens de la gagne.
Il se pourrait cependant qu'avec ses résultats en demi-teinte au ministère de l'intérieur et la reprise d'initiative de Chirac qui est quand même meilleur que lui en politique étrangère, l'ouragan entendu se change en Zéphir... En période préélectorale, cela pourrait être fatal pour le bonhomme.

 

Enregistrer un commentaire

<< Home