]]>

19.1.07

Liberté pour Alain Finkielkraut !

Mardi soir, à l’invitation d’un de mes collègues du lycée, je me suis rendu à Bourg-la-Reine pour assister à une conférence sur « la crise de l’école », sujet ô combien d’actualité et qui appelle le débat. Mais lorsque je suis arrivé devant le théâtre dans laquelle elle devait se tenir, une trentaine de personnes équipées de mégaphones et de pancartes manifestaient devant le lieu de façon plutôt agressive, au moins dans les slogans. En fait, ce n’était pas le thème de la conférence qui provoquait ce hourvari, mais le conférencier : Alain Finkielkraut, philosophe de renom, mais très controversé à la suite de propos peu amènes à l’égard des jeunes de banlieue au moment des émeutes de l’automne 2005. Cela lui vaut, dans certains milieux « antiracistes », une réputation sulfureuse et une haine tenace…

La suite sur
le blog de Jean-Philippe Chauvin: prospectives