]]>

30.8.06

Le CMRDS vu par les Niçois

Vu sur http://lesroyalistesnicois.hautetfort.com/

Ca y est le camp Maxime Real Del Sarte est terminé ! Les militants de la section royaliste niçoise sont rentrés dans leur comté avec un petit pincement au cœur car l’action française est aussi une histoire d’amitié !
C’est dans une chaleureuse ambiance que la section niçoise, en force grâce à ses 10 militants, a quitté son beau soleil pour le triste climat du Berry ! Après un trajet de 8heures entassés à 5 dans une voiture ou via le train pour les plus courageux, nos fidèles militants sont enfin arrivés à bon port dans ce splendide cadre qu’est le château de Lignères ! Une fois sur place nous avons fait connaissance avec toutes les différentes délégations représentées : Saint Etienne, Lyon, Reims, Ardèche, Provence, Le Mans, Vernon, Fontainebleau, Paris…Cette année le taux de participation a dépassé les 60 inscriptions ! Chaque jour rassemblement à 8h30 par équipe pour chanter la Royale, suivie du sport et des cours d’entraînement au service d’ordre sous la direction de Deker, Charlou, Torlak avec leur footing autour du château, la série de pompes interminables, l’espèce de saute mouton etc….
Enfin Romain est arrivé à leur rescousse en imaginant de nombreuses mises en scènes telles que des gazages dans un manif, des troublions surgissant dans une manif …Sans oublier les entraînements de boxe où le petit Honorat s’est révélé avoir une âme de champion ! Un esprit sain dans un corps sain ! Donc après une douche à l’eau froide les nombreux militants étaient conviés par groupes de niveaux dans des cercles de formation tels que celui de Pierre Lafarge sur l’Europe, sur la légalité contre la légitimité, celui de Deker sur l’extrême droite, celui de Marie sur l’empirisme organisateur, celui de François sur la décentralisation etc…Après une formation par groupe de niveaux la matinée se terminait par une conférence générale et était suivie d’un agréable déjeuner préparé par les bons soins de Madame Charvet . L’après midi comprenait deux conférences puis était suivie par des ateliers ( formation Internet au bon soin du niçois Pierre-Vincent, l’art de l’argumentation par Pierre Lafarge, Militantisme par Thibault Pierre, Rédaction de tracts et affiches par Deker, ainsi que l’art de militer en connaissant ses droits et les lois par Alexis ). Enfin, le soir un diner accompagné de chants commençait et nous sommes fiers d’avoir réussis à faire chanter à tous notre bel hymne nissart, même s’il est toujours aussi difficile de manger en chantant ou de chanter en mangeant!


Compte tenu de cette agréable et conviviale ambiance, il fut encore plus facile de placer le cmrds sous le signe de la formation des militants. Cela s’est traduit par des conférences toutes aussi intéressantes les unes que les autres, telles que celle de Sarah sur la figure du Roi dans l’Antiquité, celle de Philippe Champion sur le politique d’abord, celle de Deker sur le nationalisme, celle de Gael-Olivier Fons sur l’évolution de la famille celule de base de la société, celle de Stephane Blanchonnet sur les repentances etc… La conférence sur les nouveaux chantiers idéologiques du royalisme par Jean-Philippe Chauvin a été très très bien accueillie tant dans sa présentation de la post démocratie que sur la nouvelle chouannerie !

De meme, les jeunes sont restés les yeux écarquillés du début jusqu’à la fin lors de la conférence de Reynald Secher sur la Vendée. Enfin, le camp s’est terminé par la journée portes ouvertes avec l’intervention de nombreux orateurs tels que L'abbé de Tanouarn qui nous ont parlé de Maurras, ainsi qu'une table ronde autour de Reynald Secher, Francis Bergeron, André Boscher sur la Chouannerie, Jacques Cherifi sur les insitutions. Puis le camp s’est achevé le soir autour d’un barbecue suivi d’un super concert donné par le groupe Hotel Stella qui a enflammé les anciennes écuries du château ! Enfin, après un dur réveil, le lendemain notre petit groupe de niçois s’en est retourné en direction du sud et surtout du soleil !!

De ces 10 jours passés ensemble, nous retiendrons pèle mêle : les soirées rocks, les parties interminables de tarot, la visite du château de plaix, la partie de foot sous le regard des pompom girls, les parties de pétanque où le sud gagne toujours, la soirée de collage, le réveil en pleine nuit des garçons pour un cours de service d’ordre, les tonnes de fromage de chèvre avec une croute orange, les crèmes brûlées et les iles flotantes, le succulent vin de l’année dernière, Paul et son cuby de vin, Maurice et son humour, Charlou et ses bisous, la chambre avec vue sur mer de charlou et deker, et surtout la dame blanche, la veuve noire du Mexique, la visite des sous sols du château et le sang-froid des niçoises …

La section royaliste niçoise tient à remercier grandement notre hôte le Prince Sixte Henri de Bourbon de Parme, toute la maitrise pour son travail de l’ombre, la qualité des orateurs ( la liste est longue ), Madame et Monsieur Charvet pour leurs succulents repas et enfin Thibault Pierre pour la tenue de ce camp !

2 Comments:

At 18:07, Anonymous un campeur said...

putain cong, vous me faites verser une larme, vous branlez rien, vous avez des grandes geules de marseillais mais on vous aime bien quand même

 
At 17:12, Anonymous PV said...

T'as raison de confondre niçois et marseillais...ça va leur plaire :-)

Et surtout n'ose pas mettre ta région d'origine toi hein... hi hi!

 

Enregistrer un commentaire

<< Home