]]>

6.10.06

L'insurrection est désormais permanente

"Nous sommes dans un état de guerre civile, orchestré par les Islamistes radicaux*. Ce n’est plus une question de violence urbaine, c’est une Intifada, avec des pierres et des cocktails Molotov. Vous ne voyez plus deux ou trois jeunes se confronter à la police, vous voyez les tours entières des blocs se vider dans les rues pour libérer leurs « camarades » quand ils sont arrêtés.
Nous avons besoin de véhicules blindés et de canon à eau. Ce sont les seules choses qui peuvent disperser ces foules de centaines de personnes qui essayent de tuer la police et de brûler leurs véhicules."

Michel Toomis, Secrétaire Général du syndicat Action Police s'adressant à Nicolas Sarkozy, cité par le
Telegraph.

(*nous citons cette "analyse", ce raccourci, sans toutefois oublier la responsabilité de quarante ans de politiques migratoires et scolaires suicidaires, secondées par l'imposition du modèle consumériste américano-mondialiste)

3 Comments:

At 18:30, Anonymous Eristoff said...

comme disait Nicolas Sarkozy : "l'espoir qu'un avenir meilleur est à portée de main pour chacun."

 
At 23:40, Anonymous Torlak said...

Sarkozy nous parlait de karcher dans les cités il y a encore quelques mois... Des promesses, toujours des promesses...

 
At 20:53, Blogger kiavel said...

face à l'intifada, répondons par une terreur blanche!!!

 

Enregistrer un commentaire

<< Home