]]>

28.7.06

FOX's Latest At Trying To Scare America

Israel Attacks- Lebanon Burns

Rappel: le Da Vinci Code interdit en Iran

Le livre mondialement connu de Dan Brown, le Da Vinci Code est interdit en Iran après les protestations des Chrétiens. Un fonctionnaire du ministère de la Culture et de la Voie Islamqiue a dit que suite aux plaintes de clercs chrétiens, la republication du Da Vinci Code à été interdite.
Certains chrétiens se sont plaint au sujet de l'intrigue de ce livre, affirmant que Jésus se serait uni à Marie-Madeleine, et que leur descendance serait toujours parmi nous.
Le film, avec Audrey Tautou et Tom Hanks n'a pas non plus été distribué en Iran.


Les salauds! Il faut vraiment leur apprendre ce que c'est que la démocratie... leur apporter notre liberté à l'égard de tout ce qui emprisonne, de ce qui est sacré...

27.7.06

Qui arme Israël ?

On a beaucoup glosé sur l'origine des armes de Hezbholla... Syrie, Iran... Chine?
Mais qui arme les criminels de guerre Israëliens?

Voilà où passe l'argent du contribuable américain...

Attention dur a soutenir... amis il faut faire face à la vérité !

Lebanese Doctor Says 'Phosphorus Weapons' Cause Suffering

Israël use d'armes criminelles et en prépare d'autres: l'ethno-bombe pour demain!

Israël "libère" le Liban de la graine de "terroriste"...
Les libanais et leurs amis ne savent comment vous remercier... mais ils trouveront...
"Israel is reportedly developing a biological weapon that would harm Arabs while leaving Jews unaffected, according to a report in London's Sunday Times. The report, citing Israeli military and western intelligence sources, says that scientists are trying to identify distinctive genes carried by Arabs to create a genetically modified bacterium or virus."

"The "ethno-bomb" program is based at Israel's Nes Tziyona research facility. Scientists are trying to use viruses and bacteria to alter DNA inside living cells and attack only those cells bearing Arabic genes."
Dedi Zucker, a member of the Israeli parliament, denounced the research in the Sunday Times. "Morally, based on our history, and our tradition and our experience, such a weapon is monstrous and should be denied."
Last month,
Foreign Report claimed that Israel was following in the ignominious footsteps of apartheid-era research, in their supposed efforts to develop an "ethnic bullet."
Imagine if plans were unearthed detailing a program on behalf of Kim Jong-il or Mahmoud Ahmadinejad to create an ethno-bomb to wipe out Jews or caucasians. How would Israel and the United States react?
Only Israel is allowed to be nuclear-armed, violate dozens of UN treaties, use chemical weapons on civilians, and construct horrific policies of ethnic cleansing.
Israel have made a pact to carry out this agenda in league with the Neo-Cons, and above them the Globalists, whose desire is also world population reduction and complete full spectrum domination and control over all countries and near-Earth space itself.
All these facets are
openly discussed by the elite in their own public documents.

26.7.06

Désinformation par l'Education "nationale"

L'Education nationale, cette institution essentielle pour l'avenir du pays, est devenue une immense machine qui tourne à vide. Enseignants démotivés et démoralisés, élèves livrés à eux-mêmes, cette forteresse d'un syndicalisme aveugle et corporatiste est atteinte d'une faillite patente. Au fur et à mesure que les moyens budgétaires qui lui sont consacrés augmentent, les résultats obtenus chutent de manière dramatique. Car l'Education nationale n'œuvre pas pour former et aiguiser l'esprit critique des élèves, mais, au contraire, pour les " formater " en fonction d'une idéologie du politiquement correct qui réduit à néant la véritable liberté de pensée. Voilà pourquoi, s'agissant de l'enseignement public en France, on peut parler d'une véritable désinformation. A ce manque d'ambition s'ajoute une transmission des savoirs de plus en plus élitiste, seuls les élèves de milieux aisés pouvant réellement tirer leur épingle d'un jeu que la démocratisation officiellement affichée de l'enseignement rend pourtant inaccessible à ceux issus de milieux plus défavorisés sur le plan culturel. Un cri d'alarme salutaire, lancé par une femme qui évoque le sujet en toute connaissance de cause.

Christine Champion, née en 1947, est licenciée ès lettres (philosophie). Elle a assuré des cours particuliers de soutien en français et en philosophie, avant de devenir documentaliste pendant quinze ans dans des collèges, puis de diriger une médiathèque pendant trois ans.

L'auteur, de nos amis, est venue nous donner une conférence sur ce thème passionnant... Avant d'envisager tout "traitement"... Il nous faut commencer par diagnostiquer l'étendue des dégats... à lire absolument!

La désinformation par l'Education Nationale de Christine Champion, éd du Rocher, 2005, 201p, 34, 90 €

Consigne de vote...

Voici une lettre de Jean-Marc G. publiée dans le courrier des lecteurs de l'hebdomadaire Rivarol : Au Teknival de Vannes, nous, fonctionnaires de police, avions reçu les ordres suivants: pas d'arrestations ni de poursuites judiciaires pour le teufeurs pris avec:
- moins d'un kilo de résine ou d'herbe de cannabis (quantité énorme, valeur marchande environ 4000 euros!),
- moins de 25 grammes d'héroïnes ou de cocaïne,
- moins de 200 cachets d'ecstazy!
Autant dire que la drogue était en vente libre. D'autre part, un service entier de l'hôpital de Vannes avait été réquisitionné pour les teufeurs pendant la durée de la manifestation. Enfin, le dernier jour à la gare de Vannes envahie par une foule de "paumés-camés" [...], des fonctionnaires ont distribué individuellement à des milliers de teufeurs des bons à représenter à la SNCF pour reprendre le train (au frais des contribuables) pour la destination qu'ils voulaient...L'Etat ayant violé la loi en passant outre la décision du tribunal administratif annulant la réquisition de l'aérodrome de Meucon pour le Teknival, il fallait que tout se passe bien...Les collègues et moi sommes écoeurés. Faites circuler au maximum, tout le monde doit savoir que Sarkozy, ce sera "Chirac en encore pire."

(via Voxgalliae)

25.7.06

Mariage des pèdes?

"J'accuse les pédérastes de proposer à la tolérance humaine un déficit mental et moral qui tend à s'ériger en système et à paralyser toutes les entreprises que je respecte."

André Breton in Recherches sur la sexualité, La Révolution surréaliste, n°11, mars 1928

Une alliance énergetique avec la Russie ?

Alors que les Anglo-saxons occupent l’Irak pour s’emparer de son pétrole, la question de la sécurité énergétique mondiale dominera le sommet du G8 à Saint-Petersbourg. La paix n’est en effet possible que si les ressources énergétiques des grandes puisances militaires leur sont garanties. Dans cette optique, la Russie - premier pays exportateur du monde en ce domaine - souhaite présenter une palette de solutions possibles. Parmi celles-ci, une alliance économique entre l’Union européenne et la Russie. Elle assurerait le développement pacifique des deux blocs. C’est le sens d’un rapport secret co-rédigé par Total et l’Académie des sciences de Russie dont Ria-Novosti a eu connaissance.
Le français Total et l’Institut de prévisions économiques relevant de l’Académie des sciences de Russie (RAN) ont présenté ... la suite ici...

Grande Jonction

2070. 12 ans après la destruction de la Métastructure qui, si elle a pacifié le monde, est parvenue à complètement machiniser l'Homme. Une seconde mutation est en cours : quelque chose se sert du néant laissé par la Métastrucuture pour le détruire. Elle le tue en attaquant le langage. En le ramenant à son degré zéro, en le convertissant en langage numérique, à une suite binaire de 0-1. L'Homme risque de mourir comme une machine, c'est le piège ultime de la technique. Seul espoir, l'attente d'une cargaison de livres. Une bibliothèque entière qui bien sûr est extrêmement menacée…
Il se passe quelque chose à Junkville, pense le garçon à la guitare, ou alors à Oméga-Blicks, enfin là-bas, là-bas au sud, là d'où vient Youri.Il se passe quelque chose dans le déversoir humain de l'ancienne cité-cosmodrome, dans le dépotoir anthropologique de ce qui fut un jour le territoir de Grande Jonction.Il se passe encore quelque chose rectifia-t-il.
Depuis quand cela dure-t-il?- Octobre. Bien sûr.- L'anniversaire de la destruction de la Méta-structure il y a douze ans, avait repris l'homme à la guitare. Tu as pu voir des cas précis de tes propres yeux ?- Oui. Deux cas la dernière semaine, c'est ce qui m'a poussé à venir te voir d'urgence.- Pourtant tu avais l'air de dire que cette fois je serais dans l'incapacité de faire quoi que ce soit.- C'est vrai. En tout cas en première analyse. Car je te l'ai dit, ce ne sont plus des machines ou des systèmes bio-embarqués qui sont la proie de la chose.


A paraître chez Albin Michel
Pour ce qui n'aiment pas lire ici... tordant!

22.7.06

CMRDS 2006: université d'été d'Action Française

CMRDS 2006: université d'été d'Action Française


Voici la dernière réalisation du studio Filmogr'AFies, première de ses réalisations à être mise "en ligne": le studio multimédia a le plaisir de vous montrer ce clip de présentation du Camp Maxime Réal Del Sarte
Le CMRDS se déroule du 17 au 28 août au château de Lignières, en Berry à la demeure de S. A. R. Sixte-Henri de Bourbon-Parme.
Les nouvelles contraintes politiques nécessitent plus que jamais une formation irréprochable. Depuis cinquante ans, le Camp Maxime Real del Sarte se donne pour objectif de former la jeunesse patriotique, nationaliste, royaliste et les cadres politiques de demain. Loin de la médiocrité ou des insuffisances des innombrables universités d’été, le CMRDS dispense une formation polyvalente, directement applicable au sein d’une structure politique éprouvée.
Depuis sa formation en 1953, l’université d’été d’AF porte le nom du sculpteur Maxime Real del Sarte. Camelot du Roi de la première heure, il se fit remarquer pour sa participation active à la vente du journal, aux groupes de réflexion mais aussi aux bagarres de rue. Par sa polyvalence et la profondeur de son engagement, il est un modèle pour tous els militants d’AF et la jeunesse attachée à la défense de la France.
afe.new.fr

Formation, réflexion, action, amitié... autour du thème "Politique d'abord !" Ensemble, face à la démission et au désordre, bâtissons l'arche franco-Catholique pendant ce temps de formation et d'amitié française.

Une présentation en ligne ici

Une présentation audio lors du passage de notre secrétaire général Thibeau Pierre sur Radio Courtoisie pour le libre journal de Pierre Navare du 27 mai 2006 ici

Prenez contact avec nous ici

Le bulletin de présentation et d'inscription en format pdf à télécharger ici

Inscription dès maintenant! écrivez en joignant votre règelement de 120€ pour l'ensemble du séjour (chèques à l'ordre de CMRDS, tarif dégraissif en fonction de vos disponibilités). Pour tous renseignements et inscriptions: Action Francaise Etudiante et Lycéenne 10, rue croix-des-petits-champs, 75001, Paris 01.40.39.92.06

Ne gâches pas ton moi d'août tout(e) seul(e)! ... Le CMRDS c'est plus fort que la plage !!!

20.7.06

si vous avez encore une tv... lisez ça!

La Marque de la Bête?

Le jour n'est pas loin peut-être où il nous semblera aussi naturel de laisser notre clef dans la serrure, afin que la police puisse entrer chez nous nuit et jour, que d'ouvrir notre portefeuille à toute réquisition. Et lorsque l'État jugera plus pratique, afin d'épargner le temps de ses innombrables contrôleurs, de nous imposer une marque extérieure, pourquoi hésiterions-nous à nous laisser marquer au fer, à la joue ou à la fesse, comme le bétail ? L'épuration des Mal-Pensants, si chère aux régimes totalitaires, en serait grandement facilitée. Une civilisation ne s'écroule pas comme un édifice ; et on dirait beaucoup plus exactement qu'elle se vide peu à peu de sa substance, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus que l'écorce. On pourrait dire plus exactement encore qu'une civilisation disparaît avec l'espèce d'homme, le type d'humanité, sorti d'elle. L'homme de notre civilisation de la civilisation française - qui fut l'expression la plus vive et la plus nuancée, la plus hellénique, de la civilisation européenne, a disparu pratiquement de la scène de l'Histoire...

Georges Bernanos, La France contre les robots,1944


La société Applied Digital, qui produit la puce d’identification Verichip, a obtenu la semaine dernière l’agrément de la FDA (Food and Drug Administration), l’autorisant à commercialiser la puce aux Etats-Unis et pour des applications médicales.
Cette puce, de la taille d’un grain de riz, est injectée sous la peau d’un patient humain et utilise la technologie RFID pour transmettre sans fil l’identifiant unique qu’elle contient. L’identifiant est émis à destination de lecteurs RFID spécifiques, puis transmis sur l’internet via un accès sécurisé. Le dispositif permet à une personne dûment accréditée d’accéder - en principe en toute confidentialité - au dossier médical du porteur de la puce.
D’autres applications sont également envisagées, par exemple en matière d’accès sécurisé à des endroits physiques ou à des machines (garantissant qu’un engin donné ne peut être piloté que par des personnes habilitées). Applied Digital avait d’ailleurs annoncé en juillet dernier que des puces Verichip venaient d’être implantées sous la peau du ministre de la justice mexicain, et de plusieurs des membres de son équipe, dans le but d’augmenter leur sécurité.

19.7.06

Blog du CMRDS


Voici l'arrivée du blog du Camp Maxime Real Del Sarte.

http://cmrds.canalblog.com/

18.7.06

ABC du Royalisme social : Leçon n°3

LA CORPORATION
La corporation nouvelle ressemblera-t-elle à la corporation du passé ?
On peut dire en empruntant une formule au Comte de Paris (Henri VI), que la corporation sera traditionnelle dans ses principes et moderne dans ses applications.

Pourquoi moderne dans ses applications ?
Parce que l’organisation qui était bonne pour le petit atelier ne saurait convenir tout a fait au régime de la grande production industrielle.

Pourquoi traditionnelle dans ses principes ?
Parce que les règles qui gouvernent les sociétés sont éternelles. Les formes peuvent varier, les principes subsistent toujours. On change la forme d’un habit : on ne supprime pas pour l’homme la nécessité de se vêtir ; on remplace l’arc ou l’arbalète par le fusil à pierre ou le fusil à pierre par le chassepot ou le lebel : on ne supprime pas la nécessité, pour le soldat, de posséder une arme pour se défendre. Il en est de même pour la question de l’organisation du travail. La corporation est un abri. L’abri peut changer de forme, de disposition ; mais il faut que l’abri existe pour la sauvegarde du travailleur.

Quels sont donc ces principes qui survivent à toutes les transformations et qu’il faut retenir de la corporation du passé ?
Premièrement, le principe qui, durant plusieurs siècles, a assuré avec la paix sociale la prospérité morale et matérielle des classes laborieuses, le principe d’union entre patrons et ouvriers.
Deuxièmement, le principe que la corporation nouvelle doit régler personnellement ses propres affaires, c’est-à-dire prendre la direction de la vie économique.

Quelle est la formule de l’organisation corporative ?
La corporation libre dans le corps d’état organisé.

Il y a donc lieu d’établir une distinction entre la corporation et le corps d’état ?
Oui, le corps d’état est une collectivité d’individus indépendants les uns des autres. On en fait partie par cela seul qu’on exerce la profession. La corporation est une association professionnelle libre et spontanée.
Quelques définitions le feront mieux comprendre.
Le corps d’état est une société publique fondée sur le métier, tout comme la commune est une société publique fondée sur le domicile. Il est formé par l’ensemble des gens qui, dans un lieu donné, appartiennent à une même profession.
Au sein du corps d’état peuvent se former volontairement des associations professionnelles. Si l’association professionnelle ne comprend que des personnes d’une même condition, elle prend le
titre de syndicat. Si elle comprend, sans les confondre, les divers éléments qui constituent le métier (patrons, employés et ouvriers dans l’industrie ;- maîtres, compagnons et apprentis dans les
métiers- propriétaires, fermiers et colons dans l’agriculture), l’association est appelée une corporation. La corporation est ainsi un groupement de groupes.

Quelle est la base de l’organisation professionnelle ?
L’atelier, c’est-à-dire le lieu du travail. Il convient d’organiser, au préalable, chaque usine, chaque établissement d’une même nature d’industrie, si l’on veut que la corporation soit autre chose qu’un groupement confus d’individus.

Pourquoi patrons et salariés se groupent-ils d’abord en syndicats, puis en corporation ?
Patrons et salariés se groupent d’abord en syndicats distincts parce qu’ils ont certains intérêts particuliers distincts ; ils se groupent ensuite en corporation parce qu’ils ont un intérêt commun, celui de la prospérité de l’industrie ou du métier qui les fait vivre. Le syndicat est le gardien des intérêts de la classe ; la corporation est la gardienne des intérêts du métier.

Comment les syndicats de patrons et d’ouvriers se réunissent-ils en un groupement commun ?
Chaque syndicat professionnel d’ouvriers et de patrons qui veulent former une association corporative fournit des délégués à nombre égal des uns et des autres, ainsi que cela se pratique pour les conseils de prud’hommes. Ces délégués réunis constituent le conseil corporatif.

La juridiction du conseil corporatif doit-elle s’étendre à tous les ateliers du corps d’état ?
Non, sa juridiction doit être limitée aux seuls membres de la corporation.

Pourquoi cela ?
Parce qu’il n’est guère possible, en l’état actuel ; qu’une seule corporation se forme au sein de corps d’état. Dans la pratique, il se constituera pour le même métier et dans le même lieu, plusieurs corporations différentes. Il y aura même un petit nombre de patrons et d’ouvriers qui voudront demeurer en dehors de toute association, ou d’autres qui persisteront dans l’isolement syndical.

Comment remédier a cela ?
Les corporations qui se seront formées au sein d’un même corps d’état institueront, par le canal de chaque conseil corporatif, une chambre corporative. La chambre corporative, représentation vivante du corps d’état, aura la garde des intérêts généraux de la profession tout entière. Toutefois, pour faire loi dans l’ensemble de la profession, ses décisions devront d’abord être soumises, par la voie du référendum, à tout les membres, syndiqués ou non, de la profession, puis être sanctionnées par l’Etat comme n’étant pas contraires au bien public.

17.7.06

Liban


L'Action française appelle à se joindre à la manifestation parisienne organisée par le mouvement du général Aoun place Victor Hugo à 20 h aujourd'hui lundi. Venez nombreux, relayer l'information autour de vous.
Métro : Victor Hugo 16 arrd.

14.7.06

Les medecins étrangers en grève


7.000 médecins étrangers seraient en grève pour demander l'égalité de traitement avec leurs collègues français, qui gangent 50% de plus qu'eux.
On peut comprendre leur sentiment d'injustice. A travail égal salaire égal. Mais au scandale de leur rémunération s'en ajoute un bien plus grave: les médecins étrangers sont sous-payés à occupper des places dans les hôpitaux pour faire face à une pénurie de médecins français. En effet, on fait appel à des médecins étrangers, souvent venus se former en France au titre de la coopération . Ces derniers au lieu d'honorer le contract moral "à trois" avec la France et leur pays, ces apprentis médecins, toute honte bue restent vivre dans le pays de cocagne qu'est le notre. Au lieu de pratiquer dans leur patrie africaine ou moyenne-orientale qui souvent à un besoin désespéré de leur savoir-faire, leurs confrères, formés chez eux ,quittent leur terre et s'intallent en France, dévaluant le secteur de la santé, tant sur plan de la qualité qui n'est plus garantie, que sur le plan social en occupant des postes normalement dévolus aux Français.
Cela n'est possible q'en raison du maintien du numerus clausus, sorte de quota maximum de futurs médecins entrant dans nos facultés chaque année. La "première année" de médecine n'est pas une année de faculté, mais une "prépa", ce qu'ignorent les étudiants qui emprunte cette orientation. Sur 100 élèves présentant le concours de première année, 10 seulement entreront en deuxième année, et la sélection draconienne se poursuivra jusqu'en fin de cursus. Des étudiants qui se sont montrés brillants dans d'autres carrières, en droit par exemple, ont été refoulés de leur études de médecine, alors qu'on peut décemment concevoir qu'ils y auraient brillé également si le chemin ne leur avait pas été barré. Certains s'interrogeront, si la France manque de médecins au point d'en priver les pays africains et orientaux qui en ont tant besoin, pourquoi maintient-on le numérus clausus? La raison en est simple, le Léviathan étatique contrôle la santé, qui devrait relever de la liberté sanitaire de la société civile, il en plannifie les dépenses, et il considère qu'en maintenant artificiellement bas le nombre de médecins, il réduira ainsi les "dérives" de dépenses de santé. Mais cette gestion préconçue et technocratique conduit à une pénurie de médecins français depuis ... des décennies! Cette politique désastreuse n'a jamais été remise en question. Le ministre serait bien inspiré de supprimer le numérus clausus, de mettre en place un transfert progressif des médecins étrangers pratiquant "illégalement" la médecine vers leurs pays d'origine et de compenser finacièrement son iniquité en terme de politique sociale à l'égard de ces étrangers qu'il exploite depuis des années, sans vergogne. Mais les étudiants lui demandent de ne pas "régulariser" ces praticiens, privant les pays d'origine de leurs ressortissants cencés être chez eux des cadres sociaux, et qui engorgeront pour longtemps le marché du travail des médecins, enfin ce serait envoyer un signal fort en faveur d'une "immigration choisie/subie" des élites du Tiers-monde qui veulent le plus souvent fuir pour des cieux plus cléments. Nous comprennons les grévistes, nous leur manifestons notre solidarité pour ce qui est de dénoncer l'irresponsabilité du gouvernement. Reste qu' ils sont étrangers et que l'exercice de la médecine est réservé, ainsi que nombre de métiers, aux nationaux, ce qui est la règle dans tous les pays du monde. Ils doivent partir et le numérus clausus doit être levé.

Jean-Pax is back

Nous rappellons que le week-end portes ouvertes sera consacré à la contre-révolution hier et aujourd'hui autour d'Anne Bernet, Francis Bergeron, Jean-Philippe Chauvin, avec la présence exeptionelle de Reynald Sécher

merci à Z pour l'info...

"Une chronique buissonnière du dernier demi-siècle...

Un regard intempestif, lucide, caustique... Une leçon de dissidence et de style. Avec Ma vie entre des lignes, Antoine Blondin avait publié à La Table Ronde une sorte d'essai autobiographique sous forme d'anthologie. Avec le recueil inédit que forment Mes petits papiers, selon le premier titre envisagé alors, ce projet trouve son plein accomplissement. Libelles politiques, chroniques poétiques, articles d'occasion, grandes et petites préfaces, essais littéraires majeurs ou mineurs, monuments critiques, choses vues, air du temps : de 1946 à 1991, on suit, à travers le récit d'une vie, les passions d'un pays et les soubresauts d'une époque dont l'un des plus grands écrivains de langue française se fait, avec verve, colère, et tendresse, l'inimitable commentateur. Un livre de bout en bout jubilatoire. Cette édition inédite a été établie, présentée, et annotée par Alain Cresciucci, professeur d l'université de Rouen et auteur, chez Gallimard, de la biographie d'Antoine Blondin."

On retiendra particulièrement son papier sur Audiard et son adaptation d'Un singe en hiver ainsi que ces papiers plus politiques, assez marqués "à droite", comme on dit si mal.

A la Table Ronde, grâce leur soit rendue!

13.7.06

De mieux en mieux!

Interrogée par le quotidien anglais The Daily Mirror, Malika Zidane, la mère du nouveau retraité, est venue au secours de son fils après son coup de tête en finale de Coupe du Monde sur Marco Materazzi. Elle s'est dite très remontée après avoir eu écho des insultes du défenseur de l'Inter."Je suis dégoutée par ce que j'ai entendu, mais fière de l'attitude de mon fils qui a fait honneur à la famille. Si les insultes qu'il a faites s'avèrent vraies, je veux qu'on m'apporte ses testicules sur un plat," a-t-elle même déclaré.

vu sur: sports.fr via f. de s.

12.7.06

Ils ont dit !


« Maurras est une des grandes forces intellectuelles d’aujourd’hui. »
« Aller de l’anarchie intellectuelle à l’Action française n’est pas se contredire, mais construire. »
André Malraux

« On ne peut s’empêcher de l’admirer »
Henri Bordeaux

« J’ai toujours reconnu ce qui est indéniable, que Maurras a été un de maîtres de notre génération, mais un maître auquel je me suis toujours opposé, violemment ou mollement selon les époques. »
François Mauriac

« Que resterait-il si nous perdions Daudet et Maurras ? »
Maurice Maeterlinck


« Maurras m’a appris à penser convenablement.
Claude Farrère

« Mon maître !... Beaucoup sursautent au nom de Maurras (...), son influence réelle est encore plus grande que ce qui en est reconnu. »
H. de Montherlant

« On ne se rendra compte que plus tard, quand les temps aura apaisé les passions qu’il souleva autour de lui, combien sa pensée a pénétré profond, puisqu’on la découvre déjà dans la pensée de ses adversaires, et même dans celle de ses ennemis. »
Gonzague de Reynold

« Le dernier des serfs était de la même chrétienté que le Roi. Aujourd’hui, il n’y a plus de cité. »
Charles Péguy

« Lorsque je lis l’Action française, je prend une cure d’altitude mentale. »
Marcel Proust

« On finira bien par restaurer la monarchie un jour, contre la dictature et l’anarchie. »
Eugène Lonesco

« Un hommes qui travaille à assurer sa dynastie, qui bâtit pour l’éternité est moins à craindre que des parvenus pressés de s’enrichir et de signaler leur passage par quelque action d’éclat. »
Pierre Joseph Proudhon

« Le roi n’est pas l’élu du peuple à u moment de son histoire mais l’élu des siècles. Son pouvoir repose sur quelque chose de beaucoup plus solide qu’une lubie du suffrage universel, il s’appuie sur ce qu’il y a de plus solide au monde : une coutume. La royauté a un côté paternel qui est exactement approprié à sa fonction et qui ne se retrouve nulle part ailleurs, même dans une monarchie déguisée en République, comme celle que nous avons. Le Roi est un père, sinon éternel, du moins permanent. »
Jean Dutourd

« La monarchie c’est l’institution qui échappe à la compétition du pouvoir et donc à la volonté de puissance. »
Maurice Clavel

« En ce qui me concerne, le terme est venu. Vous, Monseigneur, demeurez intact, clairvoyant et permanent comme l’est, et doit le rester pour la France ce que vous représentez de suprême dans son destin. »
Charles de Gaulle

« Je suis d’une lignée paysanne, on m’a appris la terre et l’importance de l’eau nourricière. Je sais la limite des champs et la longueur exacte d’une journée de travail d’homme ? Rien n’est plus réaliste que le Roi comme rien n’est plus simple que le maître du mas. Ce n’est pas la notion de puissance sur les choses et les gens, de la ferme ou du royaume, c’est la forte et permanente responsabilité de l’un à l’égard de l’autre. »
Marcel Julian

11.7.06

xxx


10.7.06

A Scanner Darkly


A Scanner Darkly
Film de l'automne? film de l'année!
A voir, à lire, à méditer... Un vrai film métapolitique.

ABC du Royalisme social : Leçon n°2 !

LA POSSESSION D’ÉTAT

Quel moyen avons-nous de nous débarrasser de la domination de l ‘argent ?
Un seul : restaurer le régime corporatif, c’est-à-dire former entre l’individu et l’Etat cette société intermédiaire appelée corporation, qui abritera le travailleur, lui restituera les franchises que lui a enlevées la révolution, et par la possession d’état l’élèvera à la liberté et à la propriété.

Qu’est-ce que la possession d’état ?
Possession d’état veut dire : possession d’un métier, d’une
fonction, d’une carrière. Il faut rendre le travailleur propriétaire de son état, de son métier, exactement comme l’avocat est propriétaire de sa fonction et l’officier de son grade.

Comment la possession d’état affranchit-elle le travailleur ?
En lui assurant la sécurité de la vie, qui est le plus précieux des biens. Aujourd’hui, le travailleur vit au jour le jour ; rien ne lui garantit qu’il aura du travail demain ; il peut perdre sa situation et se trouver dans l’impossibilité d’en trouver une nouvelle.
La possession d’état change les choses du tout au tout. Le travailleur perd-il sa situation ? La corporation assure son placement ailleurs ; est-il victime d’un accident ou d’une maladie ? La corporation lui procure le nécessaire ; s’il meurt et qu’il laisse une famille sans ressources, la corporation intervient encore pour venir en aide à sa femme et à ses enfants. Tels sont les avantages de la possession d’état.

La corporation ne ressemble-t-elle pas un peu à une société d’assistance ?
Non, elle n’est pas cela. La corporation est une institution d’assurance, et d’assurance perpétuelle. Son objet n’est pas de faire l’aumône, c’est-à-dire de donner du pain aux travailleurs, mais bien de lui garantir le moyen de gagner sa vie en travaillant.

Coup de boule "citoyen"


Bel exemple pour les "jeunes"...
Il devrait être dépouillé de ses biens et expulsé pour ce forfait.

Memento: juillet 1936, José Antonio en prison

Les batailles de rues sont quotidiennes entre Phalangistes et groupuscules marxistes. José Antonio se voit alors emprisonné à la Prisión Modelo de Madrid avec d'autres dirigeants du parti, ce qui ne l'empêchera pas de continuer à diriger depuis sa prison . Le 5 juin 1936 il est transféré à la prison d'Alicante. En juillet 1936, José Antonio se voit obligé, contre sa volonté, d'accorder son soutien au Général Emilio Mola et aux autres généraux insurgés contre le gouvernement républicain. Pendant la guerre civile, la Phalange devint le mouvement politique dominant chez les nationalistes.

Voici l'Hymne de la Falange qui deviendra l'hymne des nationalistes durant la guerre d'Espagne, et dont José Antonio fut l'auteur.

Cara al sol con la camisa nueva que tú bordaste en rojo ayer,
me hallará la muerte si me llevay no te vuelvo a ver.
Formaré junto a mis compañeros que hacen guardia sobre los luceros,

impasible el ademán, y están presentes en nuestro afán.
Si te dicen que caí, me fui al puesto que tengo allí.
Volverán banderas victoriosas al paso alegre de la pazy traerán prendidas cinco rosas:

las flechas de mi haz.
Volverá a reír la primavera,

que por cielo, tierra y mar se espera.
Arriba escuadras a vencerque en España empieza a amanecer


Face au soleil avec la chemise neuve que tu as brodée toi-même de rouge hier,
la mort me trouvera si elle vient m'emporter et si je ne te revois plus.
Près de mes camarades qui montent la garde sur les étoiles,

je ferai un dernier geste impassibleeux, présents dans notre soif [de victoire].
Si on te dit que je suis tombé, c'est que je suis parti au poste qui fut le mien.
Les drapeaux victorieux reviendront, au rythme joyeux de la paix, et on y verra, captives, cinq roses :

les flèches de mon faisceau.
Le printemps rira à nouveau,

on l'attend sur les airs, sur terre et sur mer.
Debout, en marche escouades, vers la victoire, car en Espagne se lève un nouveau jour.


écouter ici

A lire : Arnaud Imatz, José-Antonio Primo de Rivera et la Phalange Espagnole, Godefroy de Bouillon

Le nouveau Choc du Mois en Kiosque ces jours-ci...

Grand dossier sur la "droite" et la "révolution conservatrice" en cours.
A ne pas manquer!

la NRH été 2006

Malgré nos réserve sur l'antichristianisme toujours latent, parfois ouvet de la NRH, nous vous en recommandons la lecture. et cela pour deux raisons, pour la liberté de la presse menacée par les procès qui lui sont intentés, et pour la quialité de ses dossiers, où interviennent, malgré tout, certains de nos amis, et toujours des historiens de qualité, et cela en dépit des interventions souvent perverses des "historiens" militants qui structurent cette stimulante revue.

9.7.06

Statut de l'embrion

A propos des premières autorisations en France de recherche sur l'embryon, Mgr André Vingt-Trois a appelé les chrétiens et les hommes de bonne volonté, sur les ondes de Radio Notre-Dame le 23 juin dernier, à "ne pas accepter le silence, à ne pas accepter qu'il y ait une conspiration pour faire passer en douceur, à la faveur du début de l'été, une mesure qui a des conséquences tout à fait dramatiques pour l'avenir de l'espèce humaine".
La question à se poser est la suivante : sommes-nous prêts à tout mettre en oeuvre pour nous engager à défendre la dignité de tout être humain, qu'il soit un embryon ou un vieillard en fin de vie ? Il attend des chrétiens qu'ils demandent aux futurs candidats des présidentielles de s'engager sur ces questions.


source : blog pour la vie

7.7.06

Les "Maîtres du Monde"

"Nicolas Sarkozy défend les mêmes orientations politiques que George W. Bush: réduction des libertés au nom de la sécurité, accroissement de la répression policière, exaltation d'un faux "patriotisme", communautarisme et discrimination positive, ultra-libéralisme (...). Et lorsque Nicolas Sarkozy aura abattu toutes ses cartes, il prônera comme Bush une politique étrangère basée sur la guerre.
(...)
Nicolas Sarkozy utilise les mêmes méthodes de propagande et de manipulation que Bush: instrumentalisation de la peur, populisme, discours basés sur un nombre très réduit d'idées simples mais martelées des centaines de fois, conformément au principe énoncé par Goebbels, ministre de la propagande d'Hitler: "Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croieront".
Comme Bush, Nicolas Sarkozy a compris que les imbéciles et les incultes sont majoritaires parmi les électeurs, et que celui qui peut réunir leurs suffrages est assuré d'être élu. Et pour obtenir l'adhésion de cette majorité, les idées simples sont plus efficaces que les arguments complexes.

Des années 1980 jusqu'en 2000, les "Maîtres du Monde" étaient unis par un "consensus" basé sur le libéralisme économique et une mondialisation multilatérale (c'est à dire où les décisions sont prises de façon concertée par l'ensemble des pays en fonction de leur poids économique). Mais une fraction liée au lobby militaro-industriel américain a fait le choix d'un autre avenir: celui d'un monde dirigé de façon unilatérale par un Empire Américain désormais entièrement contrôlé par les multinationales.
Depuis l'invasion de l'Irak, les partisans du multilatéralisme, et les partisans d'un nouvel ordre mondial militariste, (axé sur LA puissance).
Le premier camp est composé principalement d'Européens, mais il comprend aussi quelques Américains politiquement proches des Démocrates. Le deuxième camp, aujourd'hui majoritaire, est composé principalement d'Américains, mais aussi de quelques Européens.
Les deux groupes continuent néanmoins de partager un objectif commun: l'instauration d'un "nouvel esclavage" grâce au libéralisme économique et à la mondialisation (qui permet l'alignement des salaires par le bas en mettant tous les salariés du monde en concurrence directe).
L'analyse des "libéro-fascistes" est que le monde ne pourra bientôt plus être contrôlé par les méthodes "démocratiques" utilisées dans le passé. L'augmentation de la population mondiale, la raréfaction de ressources essentielles comme l'énergie ou l'eau, les situations de chaos engendrées par la multiplication des catastrophes naturelles, l'accroissement des inégalités entre riches et pauvres, l'augmentation de la délinquance causée par l'exclusion, le développement de la contestation contre le nouvel ordre économique, et la "montée" de l'Islam sont autant de menaces pour le maintien de l'ordre mondial.
Leur solution est donc de (faire glisser) la démocratie (vers) un régime fasciste (...)

Le désir de confort et de sécurité est devenu plus fort que le désir de liberté. Dans l'espoir illusoire d'un peu plus de sécurité, une majorité de la population est prête à renoncer à la liberté, en oubliant que dans le passé, des millions de gens sont morts pour obtenir ou pour défendre cette liberté. (...)
Le terrain est désormais libre pour la conversion idéologique de l'Europe au "libéral-fascisme", la version moderne du fascisme combinée avec le libéralisme économique. "

source: syti.net

6.7.06

Culte du laid et culture de mort

" S'en prendre à Marie-Antoinette, mère de la famille royale, épouse du roi victime de la révolution dite française, la dernière Reine de France : toute une idéologie mise à jour...Il est révélateur de la démagogie d'un parti racoleur à visée électorale, d'une idéologie gay ancrée dans la haine d'autrui et d'un mépris de notre pays et de notre histoire.Si Nicolas Sarkozy cautionne cette initiative, alors il confirme qu'il est extrêmement dangereux pour la France. Le plus simple est de le lui demander et, en cas de désaccord avec gaylib, qu'il désavoue cette action. Tant qu'à écrire, un petit mail aussi à Etienne Pinte, député maire de Versailles, pour savoir s'il est au courant que sa ville est le"fief" de l'UMP." "

vu sur le salon beige

boudarel 91


boudarel 91
Vidéo envoyée par Namgorf
Manifestation unitaire de mars 1991 organisée par l'AF contre le tortionnaire Boudarel.

5.7.06

Dantec à ''Culture & Dépendances''


Dantec à ''Culture & Dépendances''
Vidéo envoyée par mgdantec

Le Hachich au Maroc

du nouveau sur Fréquenc'AF!

Du rock, du post-punk, du dark, de l'ambiante, de l'aternative italienne, du chant de tradition ...

4.7.06

Cannabis : Reportage


Abrutissement de masse, empoisonnement, violence, exploitation du travil des enfants, cécité gouvernementale, permissivité sociale, banditisme, torture, complicité des "consomateurs"...

Sympa le "oinj" ?

Drogue non, bière oui


3.7.06

Happy Mondays - 24hour party people

C'est lundi...
joyeux lundi.

Zéro drogue

"l'article L 3424-4 du Code de la Santé réprime l'incitation à la consommation de cannabis"

La prison pour les incitateurs!
Lourdes amendes, désintoxication à leurs frais pour les consomateurs!
La prison et l'expulsion pour les traffiquants!
Interdiction des free party, saisie du matériel, condamnation des organisateurs!
Démission du ministre pour violation d'une décisison de justice relative à la tenue du Teknival à Vannes et comparution immédiate devant ses juges!

Rupture des relations avec tout pays producteur, passeur ou "dépénalisateur"!

Zéro drogue